Mr X. contacte Ligne claire pour avoir l’avis de l’Opticien-Consultant sur l'achat de son 1er équipement en verres progressifs.

 

Le médecin ophtalmologiste prescrit un équipement optique en indiquant sur son ordonnance la correction optique. En revanche, c’est bien l’opticien qui choisit avec le patient le type d’équipement le mieux adapté à sa situation personnelle et professionnelle.

 

 

Notre adhérent, âgé de 56 ans, a fait réaliser ses premiers verres progressifs par son opticien : verres haut de gamme à 280 € le verre.

 

Il nous fait part de son « insatisfaction », quant à la qualité pour la vision de près et intermédiaire. Avec cet équipement c’est essentiellement dans sa vie professionnelle qu’il ressent l’inconfort.

 

Mr M. nous demande quelle pourrait être la marche à suivre vis-à-vis de l’Opticien pour améliorer cette situation.

 

Notre l’Opticien-Consultant de Ligne claire, lui explique que les possibilités de corrections des presbyties sont multiples en fonction du défaut visuel et surtout de l’usage de chacun.

 

L’ordonnance prescrite par le médecin ophtalmologiste n’est que la transcription en dioptries d’un défaut visuel constaté mais elle n’indique en aucun cas la meilleure solution optique nécessaire au besoin du patient.

 

C’est donc bien entre l’opticien et son client, par une enquête préliminaire et un contrôle visuel, que la solution la mieux adaptée sera déterminée d’un commun accord.

 

Dans le cas de Mr. M, les verres progressifs réalisés ne pouvaient pas donner une largeur de champ suffisante en vision de près et intermédiaire dans le cadre de son activité professionnelle sur écran : les verres de proximité portés jusqu’alors étaient donc à reconduire avec la nouvelle correction (120 € environ le verre).

 

 

 

En conclusion : Il est donc, fortement recommandé pour les presbytes, de bien préciser avec l’opticien, quel sera l’usage de ses nouvelles lunettes : professionnel, loisirs, sportif, musique, bricolage etc. Ainsi, il pourra déterminer le type de verres le mieux approprié, et éviter ainsi, un échec avec des conséquences financières et sur le confort visuel.

 

 

 

 

Pour contacter notre centre d'appels : contact@ligneclaire.fr

Mentions légales

Ligne claire, proposé par :